Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Qu’est-ce que c’est ?

 

Il s’agit du symptôme très répandu de se ronger les ongles.

 

Il n’y a pas vraiment d’âge pour se ronger les ongles, mais l’on sait que si le problème n’est pas résolu assez rapidement après son apparition, il devient une habitude.

 

10 à 30% des enfants scolarisés, garçons comme filles, se rongent les ongles. L’âge moyen est entre 11 et 13 ans (entrée au lycée).

 
L’onychophagie apparaît lors d’états d’anxiété mus par de fortes tensions internes. Là où certains peignent, font du sport ou du yoga pour évacuer le stress et l’anxiété, d’autres se rongent les ongles des mains jusqu’au sang, mais aussi, parfois ceux des orteils…

 

Quelquefois cette manie s’étend à la peau qui avoisine l’ongle. Cela devient une activité compulsive que l’on ne maîtrise plus et qui finit par détériorer plus ou moins gravement l’extrémité des doigts.


 

Cette habitude est souvent passagère, transitoire et anodine. Mais parfois lors de troubles psychomoteurs (tics, manipulations des cheveux…) elle s’installe et demande une thérapie afin de sortir de cet engrenage sans fin pour comprendre et décortiquer la ou les raisons de ce comportement qui empoisonne la vie.


 

Apprendre à faire face à ses problèmes est le premier pas vers la guérison.


 

Comment s’en sortir ?

Pour les cas les plus difficiles et qui durent depuis de nombreuses années, il vaut mieux consulter un psychologue qui vous aidera dans la recherche des causes de votre onychophagie. Il vous orientera. Il suivra votre parcours et vos progrès tout au long de la thérapie. Mais attendez-vous à un traitement de longue haleine… Ne croyez pas qu’une ou deux séances règleront le problème !


 

Pour les cas d’onychophagie passagère, bien souvent le problème est résolu par de simples techniques de manucure au quotidien.


 

Il faut vous prendre en main : Les ongles rongés ne sont pas une fatalité ! Il est temps de prendre soins de vos mains et cela chaque jour. Se dire « j’ai les ongles rongés donc il est inutile que je les entretienne ! » est une erreur.

 

Prendre soin de ses mains chaque jour ne donne plus envie de les ronger car personne n’aime faire des efforts pour rien !

 

 

Et vous avez de la chance car les ongles poussent vite ! En effet, en moyenne, les ongles des doigts de la main poussent de 2 à 3 mm par mois et de 1 à 1,5 mm pour ceux des pieds. Donc un ongle de la main se renouvelle en 6 mois environ contre 12 mois pour le gros orteil par exemple.


 

Les facteurs de croissance ou de ralentissement de la pousse d’un ongle

 

Vos ongles sont rongés. La matrice de votre ongle va donc travailler beaucoup plus vite qu’à la normale pour reconstituer vos ongles.


Ils poussent plus vite lorsque le climat est chaud, que la personne est jeune.


La pousse est accélérée lorsque vous exercez dessus une pression mécanique régulière tel que jouer de la guitare ou bien du piano.


Quand vous les couper, ou les gratter ou bien encore que vous les vernissez, la pousse est également accélérée.

 

Mais…

 

Leur croissance est ralentie si le bout des doigts ne contient plus assez de sang ou si vous souffrez de malnutrition.


Si votre sang contient des substances qui ralentissent la croissance des ongles tel les cytostatiques employés en chimiothérapie ou bien encore des substances provenant de la cigarette.


L’âge également entre en ligne de compte. Plus vous vieillissez, plus votre matrice met du temps à renouveler votre ongle.


Une très forte fièvre due à une maladie grave peut également ralentir la croissance voire laisser un vide sur l’ongle qui disparaîtra au fur et à mesure de la croissance.

 

 

Que faire ?

 

Voici des astuces à appliquer au quotidien pour enfin avoir de belles mains. Les effets se voient dès la fin de la première semaine.


 

- Hydrater vos mains au moins deux fois par jour avec une crème spéciale pour les mains et ongles. Si vous n’en avez pas, votre crème de jour ou de corps fera l’affaire.


- Chaque jour, appliquez deux couches de durcisseur et une couche de vernis amer afin d’être moins tentée de grignoter vos ongles.


- Posez un vernis très foncé qui, faute d’être esthétique (les ongles rongés le sont encore moins) à l’avantage de vous sautez aux yeux au cas ou vous seriez tentée de vous ronger les ongles.


- Chaque jour vérifiez l’état de vos cuticules et coupez celles qui dépassent avec une pince à envies (et non avec vos doigts ou votre bouche). Apprenez tout de suite  à vous servir de ces instruments qui vous font de belles mains ! Cela deviendra vite un réflexe. Puis massez vos cuticules souvent très abîmées avec une huile spécifique « cuticules » ou tout simplement avec de l’huile d’olive.


- Lorsque vous utilisez vos produits pour le corps tels les peelings, les gommages, les crèmes hydratantes, veillez à en faire profiter vos mains. Elles adorent qu’on les chouchoute !


 

Puis au moins une fois par semaine…


 

Repoussez vos cuticules avec un bâtonnet d’oranger dont vous aurez entouré l’extrémité de coton hydrophile en prenant garde de ne pas couper ou déchirer la cuticule. Vous aurez l’impression que vos ongles sont plus longs.


 

Une autre solution existe : La pose de faux-ongles.


 

Quelques consignes cependant doivent être respectées pour la réussite de cette méthode.

 

- Faites le faire par une prothésiste ongulaire, le travail sera propre et soigné et surtout résistant.

- Optez pour des ongles courts, la tenue en sera bien meilleure.

- Durant les deux premiers mois prévoyez des remplissages fréquents (tous les quinze jours environs) pour éviter que vos faux-ongles ne cassent.
En respectant ce rythme, vos ongles seront toujours beaux et vous ne serez pas tentée d’enlever vos prothèses ongulaires.


 

D’autres solutions


 

Vous vous êtes une fois de plus encore rongés les ongles, voici comment soulager les élancements et la douleur :


- Calmer la zone endommagée en appliquant de l’huile de germe de blé sur l’ongle ou de la teinture d’aloes.


- Puis pour éviter toute récidive, appliquez de l’huile d’amande douce qui donnera un goût désagréable à vos ongles.


- Pour renforcer des ongles fragilisés, il existe en pharmacie des comprimés de cystine. Faites une cure d’une ou deux semaines que vous renouvellerez si besoin est tous les six mois.


- Pensez également à mâcher du chewing-gum. Il vous est alors impossible de vous ronger les ongles. Et mâcher calme le stress. Vous pouvez également essayer les sucettes !


- Faites une cure de vitamines B1, B2 et D qui aident à lutter contre le stress et l’anxiété qui accompagnent très souvent l’onychophagie.


 

Le vernis amer

 

Le vernis amer est souvent à base de Bitrex (très très amer). Il empêche de se ronger les ongles mais également les petites peaux (envies) autour des ongles. Vous le trouverez en pharmacie ou dans certaines grandes surfaces et évidemment chez votre prothésiste ongulaire.

 

Ongles rongés et grossesse

 

Au terme de leur grossesse beaucoup de femmes attendent dans l’angoisse de l’accouchement. Elles se rongent les ongles plus que d’habitude et parfois avalent des petits morceaux d’ongles. Ce phénomène n’a heureusement aucun effet sur l’enfant à naître.


 

L’onychophagie peut entraîner :

 

- Un ongle incarné ou infecté : C’est la cause la plus fréquente. Il s’incarne où s’infecte car on le coupe trop court. Parfois ce sont des chaussures un peu trop ajustées qui retourne l’ongle d’un orteil dans la chair provoquant ainsi une infection ou une incarnation.

 

- Un panaris : c’est une infection des tissus mous autour de l’ongle. L’origine de cette infection est souvent une légère blessure cutanée ou un petit corps étranger qui à favoriser l’introduction de bactéries dans la plaie.

 

Source FemininBeaute.com

Partager cette page

Repost 0
Published by